Faut-il traiter un chien ou un chat contre les puces en hiver ?

art196-puce-chien-chat

La principale source de contamination des chiens et des chats par les puces est l’environnement. En hiver, les conditions climatiques limitent le risque d’attraper des puces à l’extérieur. Par contre les habitations, chauffées, sont un milieu idéal pour le développement de ces parasites.

Les puces ne naissent pas sur les chiens et les chats.
Leurs œufs, pondus dans le pelage des animaux parasités, tombent sur le sol. Le cycle de la puce se fait dans le milieu extérieur et dure 1 mois.
Cycle de la puce

 

Le risque de contamination des animaux est permanent. Alors, faut-il traiter ou pas ?

  • Si votre logement est sain, qu’aucun de vos animaux n’a de puces, qu’ils ont été correctement traités en automne : vous pouvez baisser la garde en hiver et ne recommencer à traiter qu’au début du printemps.
  • Si l’un de vos animaux a des puces : alors elles se sont certainement installées dans votre environnement et il est nécessaire non seulement de traiter vos chiens et vos chats, mais aussi les pièces où ils vivent. Consultez votre vétérinaire qui vous conseillera les produits les mieux adaptés à votre situation.
  • Si l’un de vos animaux est allergique aux piqûres de puces : ne prenez aucun risque. Continuez à le traiter quelle que soit la saison.

Un communiqué ESCCAP France