Histoires mignonnes sur le net

Un enfant de 6 ans et son lévrier irlandais

KumpelsÉtant vétérinaire, j’ai été appelé pour examiner un lévrier irlandais de 10 ans appelé Belker. Les propriétaires du chien, Ron, son épouse Lisa, et leur petit garçon Shane, étaient tous très attachés à Belker, et espéraient un miracle.

J’ai examiné Belker et diagnostiqué un cancer en phase terminale. J’ai dit à la famille que je ne pouvait rien faire pour sauver Belker, et j’ai proposé une euthanasie pour le vieux chien dans leur maison.

Pendant le dialogue de préparation, Ron et Lisa m’ont dit qu’ils pensaient que ce serait bon pour leur enfant de 6 ans Shane d’observer les dernières manipulations. Ils pensaient que Shane apprendrait quelque chose de cette expérience.

Le jour suivant, j’ai ressenti le nœud habituel au fond de ma gorge lorsque Belker fut entouré de sa famille. Shane semblait si calme, caressant doucement le vieux chien pour la dernière fois, que je me suis demandé s’il comprenait ce qu’il se passait. Dans les minutes qui suivirent, Belker s’en alla doucement, en paix.

Le petit garçon semblait accepter la transition de Belker sans trop de difficulté ou confusion. Après la mort de Belker, nous nous sommes assis, et avons discuté, nous demandant à voix haute pourquoi les animaux avaient une vie plus courte que nous, humains.

Shane, qui avait écouté silencieusement, prit la parole, “Je sais pourquoi.”

Surpris, nous nous sommes tournés vers lui. Ce qu’il a dit m’a stupéfait. Je n’ai jamais entendu d’explication aussi réconfortante. Il a dit, “Les gens naissent pour apprendre comment mener une bonne vie – comme apprendre à aimer tout le monde tout le temps, être gentil, n’est-ce pas ?”

Le jeune garçon de 6 ans continua, “Les chiens, eux, le savent déjà, et c’est pour cela qu’il ne doivent pas rester aussi longtemps.”